"En poste" avec Alexane - Les renforts qui font tourner la France #3

Portraits de Siders avr. 06, 2020

Depuis le 17 mars, seuls deux types de missions sont tolérés sur Side : les missions en télétravail et les missions sur le lieu de travail jugées indispensables à l'activité du pays. Rencontre avec ces Siders encore au travail en cette période de crise sanitaire.

Side : Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Alexane : Je m’appelle Alexane, j’ai 25 ans, je suis juriste et je viens de terminer mes études. En attendant de passer mes concours en septembre 2020 je me suis inscrite sur Side pour occuper mon temps libre, gagner de l’argent et de l’expérience pro dans des structures que je ne connaissais pas encore.

S : Que faites-vous en cette période de confinement ?

A : Depuis une semaine, je suis en mission au sein d’une banque en ligne, en support client. Mon rôle est d’accompagner les nouveaux clients dans la validation de leur compte ainsi que répondre aux demandes des clients existants. La mission dure 2 semaines et doit être renouvelée si cela se passe bien.

S : Quel a été l’impact de l’annonce du confinement sur votre mission ?

A : Le confinement n’a pas du tout remis en question ma mission. J’ai juste eu le temps lundi matin (ndlr : le confinement a été déclaré le lundi soir) d’être introduite aux missions et de récupérer mon ordinateur. Dès l’après-midi, j’étais chez moi pour suivre des formations vidéos où les managers nous ont présenté les outils et les différentes tâches à faire. Nous sommes 5 siders sur cette mission. On échange souvent sur Slack notamment pour s’entraider ce qui nous permet d’être plus indépendant même si on reste en contact direct avec nos formateurs.  

S : Quels outils utilisez-vous au quotidien pour télétravailler ?

A : On utilise Slack pour communiquer en interne, outil que je ne connaissais pas du tout avant. Je ne suis pas très familière de tous les logiciels utilisés par les startups car ce n’est pas mon environnement de travail habituel. On utilise Zendesk pour interagir avec les clients et traiter toutes leurs demandes. Puis on utilise Forest en tant que base de données client pour ouvrir ou fermer des comptes, saisir des informations, valider des actions, etc. On utilise aussi Gmail pour gérer les emails.

S : Rencontrez-vous des difficultés dans cette mission, notamment par rapport au confinement ?

A : Au début j’ai eu un peu de mal à prendre en main les logiciels utilisés, ça demande du temps surtout lorsqu’on est pas familier des outils en ligne comme moi. Heureusement, je suis plus réactive maintenant que la semaine dernière, notamment grâce aux formations qu’on a eu la première semaine. Aussi, il est vrai que c’est plus compliqué d’être à distance. Le fait de ne pas avoir nos formateurs physiquement à nos côtés pour nous aider nous oblige à vérifier plusieurs fois une action avant de valider quelque chose. On prend donc plus de temps, on se rassure tout seul lorsqu’on hésite car on ne veut pas faire de mauvaise manipulation. Ceci dit, il y a des fiches très complètes et une bonne documentation pour nous expliquer les différents process. La prise en main et la maîtrise des outils et process est juste un peu plus lente que si nous étions au bureau avec les équipes.

S : Quel est l’impact du confinement sur votre mission ?

A : Je dirais que c’est plus difficile de se concentrer sur la mission car je suis chez moi. Pour la petite histoire, je termine d’emménager et donc je n’ai pas d’espace de travail dédié. Je pense que je serai plus efficace lorsque j’aurai fini d’emménager mon espace de travail.

S : Comment vous sentez-vous personnellement par rapport à la situation ?

A : C’est vrai que la situation n’est pas idéale pour commencer une nouvelle mission et pour avoir de bonnes performances. Je fais quand même mon maximum et j’ai bon espoir pour la suite.